« Campagne de mobilisation Greenpeace »

La banquise de l’océan Arctique vient d’atteindre sa deuxième superficie la plus basse jamais enregistrée. 

Elle a déjà perdu les deux tiers de son volume, et sa surface diminue de manière constante depuis ces dernières décennies. Cette fonte hors de contrôle est un cri d’alarme du changement climatique et des menaces qui pèsent sur notre planète.

Nos responsables politiques sauront-ils l’entendre ?

Lien vers la campagne de mobilisation Greenpeace : " Il faut sauver la sentinelle Arctique ".

Article publié par "Canopée" le 29/09/2020