Dans le village de Pruines, au coeur du Rougier, à trente minutes de Rodez...

Une fête voit le jour pour les amoureux des plantes : planter à l’automne permet une meilleure reprise des plantes et plus de précocité au printemps. Le dimanche 24 septembre 2017, avec une mise en bouche la veille (voir plus bas).

Des professionnels seront là pour vous parler de leurs spécialités, vous trouverez de quoi renouveler la palette des couleurs et des formes, les plantes rares seront aussi à l’honneur.

Cette belle journée est parrainée par l’association Canopée , la Maison éconaturelle, les établissements Braley, le magasin La Vie Claire d’Onet le Château et le magasin Campana Biocoop.

Notre marraine d’honneur sera Brigitte Lapouge-Déjean,  jardinière paysagiste, auteure dans la revue : « Les 4 Saisons du jardin bio » aux éditions Terre Vivante.

Elle animera à cette occasion deux ateliers passionnants le dimanche 24 :

  • 10h30 atelier « soigner les plantes avec des plantes »
  • 14h atelier « l’argile au jardin »

Pour ces deux ateliers d'une durée d'une heure environ,  l'inscription est indispensable au 06 71 10 27 76 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. car le nombre de participants est limité. La participation aux frais sera libre.

Mise en bouche le samedi 23 septembre avec des stages !

  • stage de vannerie
  • stage de construction/rénovation de murs en pierres sèches
  • stage de confection de remèdes et cosmétiques naturels

Ces stages seront accessibles sur inscription. Une participation sera demandée, certaines réalisations seront exposées et expliquées le lendemain lors de la fêtes des plantes. Voir les stages

Et le dimanche 24 septembre

exposants de différentes spécialités végétales, associations et artisans (produits liés au jardin), animations enfants et plus grands, conférences, ateliers, expositions, etc…Pour consulter le programme de la journée, cliquez ici

 

Article publié par "Canopée" le 11/09/2017

    

 

Derniers articles - Nos Actions

Contrat de Transition Ecologique (PNR Grands Causses)

« Parc naturel régional des Grands Causses »

 

Extrait des fiches actions discutées lors des différents ateliers dans le cadre du Contrat de Transition écologique du PNR Grands Causses.

 

Ces fiches ont été renseignées depuis sur la plateforme en ligne du Ministère de la transition écologique :

" Contrat Transition Ecologique "

 

Pour découvrir les différentes fiches, cliquer sur "Lire la Suite"

 

Lire la suite...

Elaboration d'un contrat de transition écologique (CTE)

« La méthode des contrats de transition écologique »

Les contrats de transition écologique sont élaborés sur la base des spécificités et des besoins de chaque territoire.

Mis en place à l’échelle d’une ou plusieurs intercommunalités, ils sont co-construits à partir de projets locaux, grâce à la mobilisation des acteurs des territoires : collectivités, entreprises,  associations, citoyens…

Les projets sont accompagnés aux niveaux technique, financier et administratif, par les services de l’État, les établissements publics et les collectivités locales (départements, régions). L’État, notamment, se place dans une posture de facilitation et mobilise de façon coordonnée ses services et les établissements publics.

Signé après environ 6 mois de travail, le contrat de transition écologique fixe un programme d’actions opérationnelles sur 3 ou 4 ans avec des engagements précis et des objectifs de résultats.

Lien vers le guide " contrat de transition écologique " sur le site du Ministère de la Transition écologique.

Article publié par "Canopée" le 21/10/2020

 

 

PNR Aubrac (PTECA) - contribution "ADOC" et "Canopee 12"

« Programme de Transition Energétique et Climatique de l'Aubrac »

Contribution des associations "ADOC" et "Canopee 12"

lors de la réunion du Parc Naturel Régional de l'Aubrac, le lundi 5 octobre 2020 à Bourgs sur Colagne 48100

Les points abordés lors de cette réunions sont : les consommations et la facture énergétique du territoire, l’état des lieux des réseaux de transport énergétique et des EnR, réflexions sur leur potentiel de développement, la mobilité, les émissions de gaz à effet de serre et la séquestration carbone, le changement climatique en Aubrac, et réflexion sur la stratégie à venir.

Le détail des contributions des 2 associations : " Réunion du PNR le 5 octobre 2020 " (format PDF)

Article publié par "Canopée" le 08/10/2020

 

 

Dénoncer l’inaction climatique des politiques serait-il subversif ?

Une campagne Greenpeace (dérangeante ?) pour dénoncer l’inaction politique

Face à l'urgence climatique, les discours ne suffisent pas.

Le changement climatique est désormais : LA préoccupation majeure des populations française et européenne, les mouvements des jeunes pour le climat s’intensifient et 1000 scientifiques appellent à la désobéissance civile face à l’urgence écologique.

 

Lire la suite...