Visite d’une maison en bois


Commune de Salles-la-Source
Samedi 28 mars 2009



Le 28 mars 2009, un groupe d’une vingtaine d’adhérents de canopée a été accueilli sur le chantier d’une construction d’une maison à ossature bois sur la commune de Salles-la-Source.


Description de la maison

Il s’agit d’une maison à un étage de 80m2 au sol, reposant sur un vide-sanitaire, en ossature bois et remplissage en panneaux de bois. La couverture est elle aussi en bois (bardeaux de châtaignier). Un bardage en mélèze recouvrira la maison.

La structure se compose de poteaux porteurs de 20 cm de côté, du fait de leur hauteur (8m) ils sont en lamellé-collé, une huile dure passée sur les faces intérieures des poteaux permettra de favoriser le dégagement des colles par l’extérieur. L’ossature, de 15 cm, est elle en douglas non traité (Entreprise Costes à Bozouls).

2 grandes baies vitrées au Sud-ouest (la disposition du terrain ne permet pas une exposition plein Sud) apportera la clarté et les apports solaire passif, le complément de chaleur sera apporté par un poêle de masse (Hiemstra (81)). A l’inverse, une casquette de 1,50m au-dessus des grandes baies permettra de limiter les entrées de chaleur.

Les autres fenêtres de la maison ont été principalement orientées au Sud et quelques-unes sur les 3 autres façades pour apporter de la lumière dans l’ensemble des pièces (menuiseries en alu Zébloun).



Isolation de la maison

Le remplissage de l’ossature sera faite par :
    des panneaux en laine de bois compressée de marque STEICO (Maison eco-naturelle à Lioujas) de 3,5cm d’épaisseur
    14 cm de bois déchiqueté
    contre-litonnage en bois avec 4 cm de laine de bois (2è épaisseur)
    fermacell

Ce remplissage apportera une résistance thermique de Rt = 5,40  et un coefficient d’isolation thermique des murs de U = 0,18.

L’isolation de la toiture sera constituée des mêmes panneaux mais en 6 cm. Les bardeaux de 5 cm d’épaisseur viendront apporter un peu plus d’isolation encore.

Le plancher séparant le rez-dechaussée de l’étage sera rempli de ouate de cellulose.

Pour le plancher du rez-de-chaussée, une chape en liège de 2x4cm (croisement des couches d’isolant) isolera la dalle, elle sera recouverte d’une chappe béton de 8cm pour apporter de l’inertie.



Une idée du prix

Le budget de la maison est de 120 000 €. Un tel budget nécessite une grande part d’auto-construction.

étude de sol : 1 500 €
étude de fondation :
terrassement : 4 200 € (MLO : 3 000€ ; location : 600€ ; graviers – sables : 600€)

dalle : 4 900 €
charpente : 27 600 €
ossature : 3 350 €
murs : 7 300 €

Une étude de sol et une étude de fondations ont été menées en préalable du fait principalement de la particularité du terrain (terrain en pente). Ces études permettent d’adapter le terrassement et les fondations aux caractéristiques du terrain et d’optimiser la mise en œuvre des matériaux.



Auto-construction

La part d’auto-construction est très importante de ce projet de maison.

Elles concernent principalement la réalisation de la dalle (1 journée, 8 personnes et une bonne bétonnière !), la pose de l’ossature, l’aménagement intérieur ainsi que la réalisation et la pose des bardeaux de châtaignier pour la couverture.

Les fondations de la maison ont été réalisées par un artisan du fait de leur technicité mais l’auto-constructeur a apporté un coup de main, il en est de même pour le vide-sanitaire.

La prochaine étape de la maison est la pose des bardeaux. L’auto-construction nécessite un investissement très important en temps. Les auto-constructeurs sont très motivés par leur projet. Mais ils s’accordent aussi régulièrement des temps de pause pour continuer à passer des bons moments en famille et que tous les membres puissent prendre plaisir au chantier.

 

Article publié par "Canopée" en 2009

    

Derniers articles - Nos Actions

Mobilisation du 13 mars et lettre aux enseignants

Lettre aux professeur·es et au personnel des établissements d’enseignement de France

Lettre à diffuser, à signer...

Cher·ères enseignant·es du primaire, du secondaire et du supérieur,
Cher personnel des établissements d’enseignement de France,

Nous sommes étudiant·es, lycéen·nes et collégien·nes, et nous avons décidé de ne pas rester les bras croisés face au changement climatique et à l’effondrement de la biodiversité.

 

Lire la suite...

Dénoncer l’inaction climatique des politiques serait-il subversif ?

Une campagne Greenpeace (dérangeante ?) pour dénoncer l’inaction politique

Face à l'urgence climatique, les discours ne suffisent pas.

Le changement climatique est désormais : LA préoccupation majeure des populations française et européenne, les mouvements des jeunes pour le climat s’intensifient et 1000 scientifiques appellent à la désobéissance civile face à l’urgence écologique.

 

Lire la suite...

MOOC Bâtiment Durable - Rénovation performante

Plateforme "MOOC Bâtiment Durable"

MOOC Bâtiment Durable est une plateforme proposant des formations de type MOOC (Massive Open Online Courses).

C’est-à-dire des formations gratuites, ouvertes à tous et accessibles où que vous soyez 24h/24.

 

La plateforme MOOC Bâtiment Durable est une plateforme de formation dédiée au bâtiment durable. Elle est issue d’un projet collaboratif de l’ensemble des professionnels de la filière bâtiment, du Plan Bâtiment Durable et de l’ADEME.

Les projets de formation déposés sur la plateforme sont issus de diverses structures : organismes de formation, associations, universités, bureaux d’étude...

Lien vers la plateforme « MOOC Bâtiment Durable »

 

Article publié par "Canopée" le 28/02/2020

Proposition APABA - L’alimentation au cœur des élections municipales

L'association "APABA" - le bio et local, une attente forte des citoyens

L'APABA s'engage à défendre une approche exigeante de l'agriculture biologique, avec pour fil directeur l'éthique d'un développement durable, respectueux des hommes et de l'environnement.

- Vous êtes élus et vous souhaitez aborder ce sujet dans votre programme,

- Vous êtes citoyen et vous voulez que les candidats se présentant aux élections agissent pour une alimentation plus saine et plus locale,

- Vous êtes journalistes et vous programmez d'écrire sur cette question,


Alors n'hésitez pas à lire et diffuser la publication de l’Apaba que vous trouverez ICI.

 

Article publié par "Canopée" le 28/02/2020