Trop chaud, l'été ? Moi jamais !


L’isolation de l’habitat neuf est aujourd’hui soumise à la réglementation thermique 2012 en attendant celle de 2020. Malgré les progrès notables réalisés dans ce domaine, les isolations sous toiture sont souvent insuffisantes pour éviter les surchauffes lors des étés caniculaires.

S’il s’agit de combles inutilisés, on veillera à poser une couche d’isolant conséquente (mettre 40 à 50 cm, voire 60 cm de ouate de cellulose par exemple) sur le plancher perdu, ce sera encore plus efficace si le volume est bien ventilé.
En revanche lorsque des pièces mansardées sont occupées, on peut éviter la surchauffe sans être obligé de poser 50 cm d’isolant. Il s’agit là d’utiliser la technique du double voligeage. Cela consiste à poser une première couche de volige sur les chevrons de la charpente, puis à contre-chevronner avec des lisses de 5 cm d’épaisseur et poser une deuxième couche de volige.
L’air chaud sera évacué par la convection naturelle entre les deux couches, rentrant par le bas et sortant par le faîtage.
Il faudra ensuite installer une grille anti-rongeurs au bas du toit (voir la photo) et prévoir un closoir ventilé * au faîtage.
Une précision : Les couches de volige seront adaptées au projet. Par exemple, en cas d’emploi de tuiles de terre cuite, il sera suffisant de poser des liteaux pour la deuxième couche. Rien n’empêche par ailleurs de poser un isolant rigide style « Panneau pare-pluie fibre de bois rigide » pour la première couche, ce qui améliorera encore plus la performance d’isolation.

* Finition de faîtage qui permet à l'air chaud de s'évacuer par convection naturelle grâce aux orifices du closoir

Laurent Delaure, Canopée

 

Article publié par "Canopée" le 10/02/2019

    

 

 

Derniers articles - Nos Actions

Mobilisation du 13 mars et lettre aux enseignants

Lettre aux professeur·es et au personnel des établissements d’enseignement de France

Lettre à diffuser, à signer...

Cher·ères enseignant·es du primaire, du secondaire et du supérieur,
Cher personnel des établissements d’enseignement de France,

Nous sommes étudiant·es, lycéen·nes et collégien·nes, et nous avons décidé de ne pas rester les bras croisés face au changement climatique et à l’effondrement de la biodiversité.

 

Lire la suite...

Dénoncer l’inaction climatique des politiques serait-il subversif ?

Une campagne Greenpeace (dérangeante ?) pour dénoncer l’inaction politique

Face à l'urgence climatique, les discours ne suffisent pas.

Le changement climatique est désormais : LA préoccupation majeure des populations française et européenne, les mouvements des jeunes pour le climat s’intensifient et 1000 scientifiques appellent à la désobéissance civile face à l’urgence écologique.

 

Lire la suite...

MOOC Bâtiment Durable - Rénovation performante

Plateforme "MOOC Bâtiment Durable"

MOOC Bâtiment Durable est une plateforme proposant des formations de type MOOC (Massive Open Online Courses).

C’est-à-dire des formations gratuites, ouvertes à tous et accessibles où que vous soyez 24h/24.

 

La plateforme MOOC Bâtiment Durable est une plateforme de formation dédiée au bâtiment durable. Elle est issue d’un projet collaboratif de l’ensemble des professionnels de la filière bâtiment, du Plan Bâtiment Durable et de l’ADEME.

Les projets de formation déposés sur la plateforme sont issus de diverses structures : organismes de formation, associations, universités, bureaux d’étude...

Lien vers la plateforme « MOOC Bâtiment Durable »

 

Article publié par "Canopée" le 28/02/2020

Proposition APABA - L’alimentation au cœur des élections municipales

L'association "APABA" - le bio et local, une attente forte des citoyens

L'APABA s'engage à défendre une approche exigeante de l'agriculture biologique, avec pour fil directeur l'éthique d'un développement durable, respectueux des hommes et de l'environnement.

- Vous êtes élus et vous souhaitez aborder ce sujet dans votre programme,

- Vous êtes citoyen et vous voulez que les candidats se présentant aux élections agissent pour une alimentation plus saine et plus locale,

- Vous êtes journalistes et vous programmez d'écrire sur cette question,


Alors n'hésitez pas à lire et diffuser la publication de l’Apaba que vous trouverez ICI.

 

Article publié par "Canopée" le 28/02/2020