Nous savons que le dérèglement climatique est à l'origine de grands déplacements de population et de nombreuses guerres. Ces migrations humaines vont fortement s'accentuer dans les années à venir et nous sommes amenés à accueillir de plus en plus de demandeurs d'asile. Des associations se sont créées, comme Môm'ochaud à Rodez ou Jamais sans toit dans le Vallon de Marcillac, un collectif citoyen dont l'objectif est de faciliter l’intégration des migrants, en œuvrant pour leur permettre d’accéder à des conditions de vie dignes et un logement stable.

Certains d'entre nous ont déjà choisi de soutenir financièrement et/ou activement ces structures accompagnatrices ou agissent par la voie des médias, comme Francine et sa rubrique « Mamie fait de la radio ».
Nous débattons au sein de Canopée sur l'implication que devrait avoir notre association sur ce sujet, compte tenu de nos missions sur la transition énergétique et du fait que les activités humaines ont une grande part de responsabilité dans le dérèglement climatique.
Nous avons choisi dans un premier temps d'informer nos adhérents sur les actions des associations qui œuvrent localement et nous mettrons à l'ordre du jour de notre prochaine réunion l'éventualité d'une adhésion de Canopée à l'association Jamais sans toit. Si cette option est retenue, une conférence de Presse l'accompagnera.
L'association Jamais sans toit a son siège social à Clairvaux d'Aveyron et accompagne actuellement 6 familles (Nuces, Rodez, Marcillac, Villefranche de Rouergue, Decazeville, Entraygues). Un groupe de personnes se mobilise à Conques / St Cyprien et réfléchit à l'accueil d'une famille supplémentaire. Association reconnue d'intérêt général les dons ouvrent droit à un reçu fiscal.
Jamais sans toit a besoin de nos contributions financières (assurer les loyers pour le logement des familles, socle de dignité et de stabilité pour poursuivre l’éducation des enfants et projeter son intégration) mais aussi personnelles pour accompagner sur certaines démarches comme les échanges de services, les déplacements, l’amélioration du logement, la santé, ou l’apprentissage du français. C'est aussi par la rencontre humaine et les échanges avec nous que ceux qu’on appelle « migrants » prennent consistance et sortent de l’ombre où ils sont confinés.
Contacts : 05 65 77 99 03 ou 05 65 46 45 22 ouCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Derniers articles - Nos Actions

Vivre au bord de l'eau

Depuis plusieurs générations, la famille de Jean-Louis possède un moulin sur la commune de Pont de Salars et leurs meuniers, tout au long des siècles, ont transmis à leur descendance les savoir-faire de ce métier difficile et fondamental dans l’économie rurale. Depuis 2003, Marie-Jo et Jean-Louis ont choisi d’habiter le moulin où ils avaient coutume de passer des vacances et ont amélioré le confort de la partie habitation : système dit du pas-de-loup pour isoler les murs de l’humidité, capteurs solaires thermiques, isolation extérieure du mur nord et du toit...  
Depuis 2009 Jean-Louis valorise le potentiel hydroélectrique du lieu avec l’installation de nouvelles turbines, perpétuant ainsi une des fonctions du moulin, autonome en électricité depuis 1920.  Aujourd’hui, avec les retenues d’eau et les captages, ce moyen de production ne permet plus d’être autonome, d’où la diversification des moyens de chauffage de la maison (4 sources d’énergie !) et la nécessité du  raccordement au réseau.

Marie-Jo et Jean-Louis nous accueilleront le dimanche 16 juin à 14 h 30 pour une visite d’une durée de 2 h environ qui sera suivie d’un pot de l’amitié.

La visite est limité à 8 participants, priorité donnée aux adhérents de Canopée, et sur inscription uniquement, au 07 84 26 35 58

Favoriser une mobilité pauvre en carbone...

 ...l'objectif de l'atelier "Mobilité" de Rodez Agglomération

La conviction de Canopée qui est membre du réseau Action Climat, est que les lois mobilité, et donc les mesures prises dans les Plans climat, doivent être un bouclier contre le dérèglement climatique. Vous trouverez dans l'article :

 

  1. les points qui nous semblent être une base de réflexion pour des solutions de transports plus accessibles et plus écologiques pour tous, et inspirent nos propositions au sein du PCAET (Plan Climat Air Énergie Territorial) de Rodez Agglo
  2. Une brève présentation de l'atelier Mobilités : ce chapitre sera alimenté au fur et à mesure de l'avancée des travaux.
  3. Des pistes pour que chacun puisse participer au changement dans son quotidien
    Lire la suite...

    Démocratie locale

    Des habitants se constituent en collectif : le H.I.C !

    Le collectif HIC vous invite à des rencontres citoyennes autour de la démocratie locale et du pouvoir d’agir des habitants, une fois par mois jusqu’en octobre  2019 :

    "En effet, nous avons besoin de réinventer la façon de construire politiquement nos campagnes . Nous sommes convaincu-e-s que le pouvoir d'agir des habitants c'est la solution ! Avec des opinions différentes, quand tout le monde s'exprime, cela peut faire un joyeux bordel ! Un bordel bien organisé avec des méthodes éprouvées, nous apprenons à décider ensemble pour partager une autre façon de faire de la politique."
    Après la soirée de lancement du cycle qui a eu lieu le vendredi 12 avril manoir de Valady : Commune, intercommunalité, la place des habitants dans ces instances et la rencontre avec les auteurs du livre «Référendum d’Initiative Citoyenne”... Demandez le programme ! Prochain rendez-vous le 17 mai...

    Lire la suite...

    INNOVATION VÉHICULES DOUX

    Une association est née en décembre 2018, en Aveyron : In’VD  Innovation Véhicules Doux.

    L'association, fondée par des membres de Canopée, Hélène et Michel Jacquemin, souhaite adapter à notre configuration rurale de montagne – longues distances et dénivelés importants - des solutions de mobilité peu énergivores. L’objectif est de s’inspirer des modèles de vélo-mobiles, « plutôt adaptés au milieu urbain, sans relief, avec une autonomie de 20 à 30 km » pour construire un vélo-mobile adapté au relief du Sud-Aveyron avec une autonomie de 30 à 40 km, ainsi qu’une remorque à assistance électrique capable de transporter une centaine de kilos.  Avec l’assistance électrique, l’effort est équivalent à celui de la randonnée, auquel il faut ajouter en positif le stress qui tombe et le sourire des gens qu’on croise.

    In'VD lance un appel à participation, à idée. L’idée est de partager et de fédérer autour d’un projet innovant les ressources locales. Ensuite, si une entreprise prend le bébé pour en faire une activité professionnelle tant mieux.

    Suivez l'aventure en adhérant à In'VD, en lisant la newsletter La Potinière, en incitant votre élu à participer à "Une semaine sans ma voiture"...

    Lire la suite...