« La transition énergétique au coeur d’une transition sociétale »

« Le nouveau scénario de transition énergétique de l’Association négaWatt repose sur une évolution des comportements vers plus de sobriété mais également sur des technologies efficaces. Tour d’horizon de ses propositions. »

Les principales orientations techniques majeures :

- Mobilité douce et transports en commun
- Évolution des motorisations des véhicules vers l’électron et le méthane
- Rénovation et construction : large part aux matériaux biosourcés
- Prédominance des pompes à chaleur dans le bâtiment
- Électrification et décarbonation des process industriels
- Développement d’une filière « hydrogène vert »
- Une énergie 100 % renouvelable

NégaWatt : " Synthèse du scénario négaWatt 2022 " (fichier pdf)

L'article Techniques de l'ingénieur : " Scénario négaWatt : une grande palette de solutions "

Article publié par "Canopée" le 25/11/2021

 

« Est-elle possible à temps ? »

« Les énergies renouvelables et décarbonées se développent en France. Mais, alors que le temps presse, peut-on attendre et compter dessus pour limiter le cap désastreux d'une planète à plus de 2 °C ? »

Les thèmes abordés dans l'article de FranceInfo :

- défi de l'ordre du jamais-vu,

- course contre la montre,

- pari industriel sur l'avenir,

- remise en question de notre société de consommation, ...

L'article Franceinfo : " COP26 : la "transition énergétique" dont tout le monde parle est-elle possible à temps ? "

Article publié par "Canopée" le 25/11/2021

 

« Nouveau camouflet ! »

« Entre 150 et 200 hectares de panneaux solaires seraient à l’étude sur trois sites différents du Causse comtal. »

L'Autorité Environnementale de l'Occitanie émet une sévère critique, et 46 organisations demandent le départ d'AKUO.

Pour la société AKUO ce sont 11 km de grillages de plus de 2 mètres, 242 000 m2 de surface de panneaux à 4 ou 5 mètres du sol, 18 postes de transformations et de livraisons, des pistes de plusieurs centaines de mètres en gravier compacté et une quinzaine de caméras de vidéosurveillance.

Les articles sur ce sujet :

Le communiqué du 10 novembre 2021 signé par 36 organisations !

CCAVES : " Nouveau camouflet au projet de photovoltaïque industriel d’AKUO sur le Causse-Comtal "

Le Petit Journal du net : " Nouveau camouflet au projet de photovoltaïque industriel d’AKUO "

Article publié par "Canopée" le 24/11/2021

 

« Des trains de fret Railcoop entre Toulouse et l'Aveyron »

La coopérative Railcoop a fait rouler son premier train le lundi 15 novembre 2021.

« L’ambition de Railcoop est de redonner du sens à la mobilité ferroviaire en impliquant citoyens, cheminots, entreprises et collectivités autour d’une même mission : développer une offre de transport ferroviaire innovante et adaptée aux besoins de tous les territoires. »

« Les besoins de mobilité sont par ailleurs en forte croissance. Il est notamment prévu 34% d’augmentation du trafic routier d’ici à 2050. Or, plutôt que de créer de nouvelles infrastructures, pourquoi ne pas tirer partie du réseau ferroviaire existant qui n’est pas utilisé au maximum de sa capacité ? 90% des Français résident actuellement à moins de 10km d’une gare. Néanmoins, 30% des gares existantes sont non desservies et le réseau actuel sert en priorité les grandes villes et les axes Paris-Province. L’usage du fret ferroviaire en France reste par ailleurs très inférieur aux autres pays européens. »

Le site de Railcoop.

Les articles sur ce sujet :

- La Depeche " Railcoop : entre Toulouse et Figeac, le fret ferroviaire "citoyen" arrive en gare "

- Les Echos " Railcoop va tester des convois de petits volumes à la demande "

- FranceInfo " Railcoop, une coopérative de citoyens, lance son premier trajet de fret ferroviaire "

- LaCroix " Railcoop : la petite coopérative du rail démarre son aventure ferroviaire "

- Actu.fr " Ça y est, des trains de fret Railcoop roulent entre Toulouse et l'Aveyron "

Article publié par "Canopée" le 17/11/2021

 

« Émissions cumulées de dioxyde de carbone depuis 1850 »

« Carbon Brief vient de publier une "data vidéo" sur la responsabilité de certains pays dans le réchauffement climatique. »

Le graphique de Carbon Brief présente les émissions cumulées de 1850 à 2021 par les treize nations les plus émettrices de la planète, émissions qui représentent deux tiers de la quantité totale de dioxyde de carbone rejetée dans l’atmosphère.

Carbon Brief inclus dans son analyse les émissions de CO2 provenant de l'utilisation des terres et de la forêt, en plus de celles provenant des combustibles fossiles.

Ces chiffres représentent les émissions territoriales : on compte les rejets de CO2 à l’endroit où ils se sont géographiquement produits, ce qui ne tient pas compte de la mondialisation et des importations.

Visualiser la vidéo de "Carbon Brief" en cliquant sur l'image ci-dessous :

Le site " CarbonBrief "

L'article de Novethic " Quel pays réchauffe le plus la planète : la vidéo impressionnante de Carbon Brief "

L'article du Monde " COP26 : visualisez les émissions cumulées de dioxyde de carbone par pays depuis 1850 "

Données de la Banque Mondiale " Émissions de CO2 (tonnes métriques par habitant) "

Ministère de la Transition Ecologique " Marchés du carbone "

Article publié par "Canopée" le 09/11/2021

 

« Il est temps de laisser derrière nous les discours stériles »

« Sans une planète saine, il ne pourra pas y avoir de droits de l’homme, et si nous continuons sur notre lancée, il risque de ne plus y avoir d’êtres humains », a averti jeudi la cheffe des droits de l’homme de l’ONU, invitant la communauté internationale à « une action urgente et prioritaire » pour prévenir « les effets néfastes des changements climatiques ».

 

 

Les articles de l'ONU sur ce sujet :

" Il est temps de laisser derrière nous les discours stériles "

" COP26 : le quiz climat d’ONU Info "

" Les forêts du patrimoine mondial jouent un rôle vital dans l’atténuation du dérèglement climatique "

" Des politiques industrielles vertes sont essentielles pour l’adaptation des pays en developpement "

" COP26 : ODD OU CDN ? Notre guide linguistique du climat "

" Face aux réalités brutales du changement climatique, il faut agir ensemble "

" L’ONU salue les plans climatiques nationaux actualisés mais juge qu’on est un « loin » de l’objectif "

" La hausse des concentrations de gaz à effet de serre compromet la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris "

Article publié par "Canopée" le 29/10/2021

 

« Pour évaluer votre empreinte carbone individuelle annuelle totale »

« Tous les jours, en prenant notre voiture, en mangeant un steak ou en regardant une série sur internet, nous émettons du CO2, l'un des principaux gaz à effet de serre (GES). Ce mode de vie, construit sur la combustion d'énergies fossiles comme le pétrole ou le charbon, a un impact direct sur le climat de notre planète ».

L'empreinte carbone moyenne d'un(e) Français(e) est aujourd'hui de 11 tonnes de CO2 par an (simulateur de l'Ademe).

Ce simulateur vous permet d'évaluer votre empreinte carbone individuelle annuelle totale (alimentation, transport, logement, divers, services publics, numérique), de la situer par rapport aux objectifs climatiques et surtout de passer à l’action à votre niveau avec des gestes personnalisés en fonction de vos réponses.

Ce simulateur s'appuie sur le modèle MicMac des associations Avenir Climatique et TaCa. Il est développé par l'équipe Datagir de l’Agence de la transition écologique (ADEME) et beta.gouv.fr, en partenariat avec l’Association Bilan Carbone (ABC).

Faire le test

Lien vers la " Documentation  Nos Gestes Climat "

Lien vers le " Simulateur Nos Gestes Climat "

Lien vers le site Franceinfo " Lutte contre le réchauffement climatique : comment calculer et réduire son empreinte carbone ? "

Article publié par "Canopée" le 02/11/2021

 

« Le rapport complet »

« RTE publie les principaux enseignements de son étude prospective « Futurs Energétiques 2050 », fruit de deux ans de travail et de concertation pour étudier les chemins possibles pour atteindre la neutralité carbone. ».

Dans le cadre de ses missions légales (Bilan prévisionnel) et en réponse à une saisine du Gouvernement, RTE a lancé en 2019 une large étude sur l’évolution du système électrique intitulée « Futurs énergétiques 2050 ».

Ce travail intervient à un moment clé du débat public sur l’énergie et le climat, au cours duquel se décident les stratégies nécessaires pour sortir des énergies fossiles, atteindre la neutralité carbone en 2050 et ainsi respecter les objectifs de l’Accord de Paris.

L'ensemble des résultats de l'étude :

" Futurs énergétiques 2050 - Principaux résultats " (fichier PDF)

" Les 23 documents de l'étude " (site Internet RTE)

Article publié par "Canopée" le 31/10/2021