« Votation citoyenne »

« La votation citoyenne sur l'abaissement des vitesses autorisées sur autoroutes à 110 km/h a réuni plus de 27 000 personnes. Les résultats sont sans appel : la réponse "POUR LES 110KM/H" l'emporte à 73% »

63% DES FRANÇAIS PRÊTS A RÉDUIRE LEUR VITESSE SUR AUTOROUTE...

Le sondage IFOP commandé par Agir pour l'environnement et réalisé auprès d’un échantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française.

« La votation citoyenne initiée par Agir pour l’Environnement, relative à la baisse des vitesses autorisées sur autoroutes. »

La baisse des vitesses autorisées sur autoroutes est tout à la fois efficace à très court terme, relativement simple à mettre en œuvre et juste socialement, sans que l’effort à consentir ne soit insurmontable.
En baissant de 20 km/h la vitesse sur autoroutes, nous réduisons immédiatement de 16% la consommation de carburant, soit à chaque plein, une économie d’une quinzaine d’euros ! De quoi limiter l’augmentation du prix des carburants ! Mieux, cette baisse réduirait de 4 millions de tonnes nos émissions de gaz à effet de serre soit environ 1% des rejets de CO2 français.

La votation citoyenne d'Agir pour l'Environnement.

« A l'aide d'un jeu - Sensibiliser le public au changement climatique »

Objet de la rencontre : présentation d’une fresque pour expliquer les enjeux de la mobilité, ses coûts environnementaux et financiers, l’empreinte carbone des déplacements (le 7 juin 2022 avec la participation d'In'VD et de Canopée)

Animation : un shifter de Montpellier, agronome, bénévole de l’association.

Les Shifters est une association de plus de 10 000 bénévoles qui œuvrent pour libérer l'économie française de la contrainte carbone. L’association s’est créée il y a 5 ans, en soutien au think tank The Shift Project, présidé par Jean-Marc Jancovici et dirigé par Matthieu Auzanneau

« La Fresque du Climat est un atelier scientifique, collaboratif et créatif pour se former de façon ludique au climat ! Il permet d’acquérir une meilleure compréhension du dérèglement climatique, de ses causes et de ses conséquences.
La Fresque sensibilise sans culpabiliser. A travers une compréhension partagée des mécanismes à l’œuvre, elle permet aux individus et organisations de créer une discussion collective sereine et positive sur les leviers d’action.
»

Les participants quittent l’atelier soudés, motivés et outillés pour créer des solutions à leur portée (cet exercice aura duré entre 2h et 3 h).

« A l'aide d'un jeu - Sensibiliser le public au changement climatique »

« La fresque du climat est une association loi de 1901 française fondée en décembre 2018 dont l'objectif est de sensibiliser le public au changement climatique. La sensibilisation se fait au moyen d'un jeu sérieux collaboratif où les participants co-construisent une fresque résumant les mécanismes du changement climatique tels qu'expliqués dans les rapports du GIEC. »

Vous voulez agir pour le climat mais n’avez pas le temps de devenir climatologue ?


En 3 heures, l’atelier collaboratif « la Fresque du Climat » permet de comprendre l’essentiel des enjeux climatiques pour passer à l’action.
Nos données sont tirées d’une base scientifique de référence, celle qui oriente aujourd’hui les choix des décideurs politiques et économiques. Ces rapports spéciaux, commandés par l’ONU et l’Organisation mondiale de météorologie, sont rédigés par le GIEC, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.
Parce qu’elle s’en tient aux données scientifiques solidement établies, la Fresque du Climat est un outil neutre et objectif.
En mobilisant l’intelligence collective du groupe, La Fresque du Climat permet à tous les publics de s’approprier le sujet du changement climatique. Notre méthode d’animation vise à éviter une descente verticale du savoir, pour permettre à chacun de trouver sa place dans l’exercice.

« Compte-rendu de la conférence du 30 mars 2022 »

La Jeune Chambre Economique de Rodez a organisé le 30 mars 2022 à l'IUT, une table ronde autour de l'hydrogène avec plusieurs personnes impliquées dans cette filière :

  • Christian Braley, dirigeant de l'entreprise Braley
  • Patrick Liminana, directeur territorial Aveyron pour ENEDIS
  • Benjamin Fèvre, animateur de la filière hydrogène en Occitanie
  • Jérôme Chauchard, chargé de développement économique agence Massif Central pour EDF
  • Fabien Hervè, chef de projet industrialisation pour BOSCH

 

Les personnes présentes de Canopée : Jeanine Segonds, Pascal Devoille et Bernard Petit.

« Des alternatives et des solutions pour accélérer la transition énergétique »

« Vélo, covoiturage, voiture électrique, chaudières bas-carbone, habitat, changement d'habitude, comportement éco-responsable, sobriété, ... »

Extrait de l'article de Novethic en date du 22 mars 2022 :

  • Le vélo est l’une des alternatives possibles. Alors qu’il avait déjà connu un formidable essor avec la pandémie de Covid-19 et le déploiement de nombreuses pistes, les Français continuent massivement de s’y convertir.
  • Le covoiturage a aussi le vent en poupe. Sur le site Blablacar longue distance, les sièges proposés ont augmenté de 60 % en une semaine.
  • Les Français se tournent aussi vers les véhicules électriques. Leurs ventes ont augmenté de 60 % en février, représentant 12 % des ventes totales alors que globalement le marché automobile est en repli de 13 %.
  • À la maison, outre la baisse du thermostat, certains Français se décident à aller plus loin et à changer de chaudière. Selon le bilan annuel dressé par Uniclima, le syndicat professionnel du chauffage, pour l’année 2021, la hausse des prix de l’énergie et les aides de l’État ont amené les Français à accélérer le renouvellement de leur système de chauffage pour des appareils plus économes en énergie.
  • Les rénovations énergétiques des bâtiments devraient s’accélérer. En 2021, plus de 700 000 primes ont déjà été accordées pour un montant de 2,8 milliards d’euros, soit trois fois plus qu’en 2020.

« Pouvoir et responsabilité des individus, des entreprises et de l'état »

« Si l’écologie a indiscutablement progressé dans les esprits ces dernières années, la France est loin d’avoir enregistré dans les faits l’accélération nécessaire à l’atteinte de ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre »

Extrait de l'article de Carbone4 en date de Juin 2019 :

" A qui la faute ?
Au consommateur, disent les uns, qui devrait adopter plus souvent un comportement éco-responsable, dont l’incarnation la plus courante est constituée de « petits gestes », tel que le tri des déchets. Aux pouvoirs publics et aux entreprises, disent d’autres, car ces acteurs peinent à mettre en avant de grands résultats concrets.
En réalité, le combat ne pourra être gagné que s’il est mené sur tous les fronts. Et pour savoir qui peut agir où, et comment gérer les priorités, il est indispensable d’avoir en tête les bons ordres de grandeur.
   - Quel impact est-on en droit d’attendre des « petits gestes du quotidien » ?
   - Quel est l’effet d’un changement radical de comportement individuel sur l’empreinte carbone moyenne d’un Français ?
   - Quel rôle les entreprises et l’État doivent-ils jouer dans la transition ? "

« Décarboner l'industrie »,  « Emploi : moteur de la transformation »

The Shift Project présente les rapports : « Décarboner l’industrie sans la saborder » septième publication et « L'Emploi : moteur de la transformation bas carbone » sixième rapport final, du Plan de transformation de l'économie française (PTEF)

 Dans cette transformation profonde de notre économie, l’industrie a aussi un rôle tout particulier : celui de permettre aux autres secteurs de se décarboner via la production de biens et d’infrastructures nécessaires à leur transition (rails, bornes de recharge, pompes à chaleur, éoliennes, etc.), tout en faisant en sorte que cette production soit elle-même décarbonée. Le défi est donc d’une ampleur inédite.

Le rapport « L'Emploi : moteur de la transformation bas carbone » s'appuie sur l'ensemble des travaux sectoriels du PTEF, l’expérience des auteurs, des recherches bibliographiques poussées, et surtout des échanges avec des dizaines de professionnels pour présenter les évolutions quantitatives et qualitatives de l'emploi cohérentes avec la décarbonation de la France à horizon 2050. Il propose également une série de mesures concrètes à mettre en œuvre par secteur, mais aussi plus globalement : une véritable politique industrielle pour la mise en action du PTEF dans l’économie française.

The Shift Project " Le Plan de transformation de l'économie française " par secteur (site internet)

The Shift Project " Site web entièrement dédié au PTEF " (site internet)

The Shift Project " État d’avancement du Plan de transformation de l’économie française " (site internet)

The Shift Project , rapport final " Décarboner l'Industrie " (pdf)

The Shift Project , la synthèse " Décarboner l'Industrie " (pdf)

The Shift Project , rapport final "  La décarbonation de la chimie " (pdf)

The Shift Project , rapport final " La décarbonation du ciment " (pdf)

The Shift Project , la synthèse " L’EMPLOI : MOTEUR DE LA TRANSFORMATION BAS CARBONE "  (pdf)

The Shift Project , document complet " L’EMPLOI : MOTEUR DE LA TRANSFORMATION BAS CARBONE " (pdf)

Article publié par "Canopée" le 02/03/2022


 

« La transition énergétique au coeur d'une transition sociétable »

« Par sa dimension systémique, ce scénario contribue pleinement à l’atteinte des 17 objectifs de développement durable définis par l’Organisation des Nations Unies »

« Ce référentiel, bien qu’ayant ses propres limites, propose un socle pertinent pour considérer la diversité des enjeux sociaux, économiques et environnementaux autour des choix de transition énergétique : Vers une société plus durable et équitable, une réduction globale de l'empreinte environnementale, de nouvelles dynamiques économiques, une perspective de progrès social, une amélioration du cadre de vie, une gouvernance partagée à toutes les échelles »

négaWatt " Scénario NégaWatt 2022 " (site internet)

négaWatt " Graphiques dynamiques " (site internet)

négaWatt " Communiqué de presse " (pdf)

négaWatt  " Partie 1 - La transition selon négaWatt : une approche consolidée " (pdf)

négaWatt " Partie 2 - Vers une société plus durable et plus équitable " (pdf)

négaWatt " Partie 3 – Les mesures structurantes à engager pour le prochain quinquennat " (pdf)

Article publié par "Canopée" le 10/02/2022