« La Région Occitanie lance une grande concertation »

« La Région Occitanie lance une grande concertation sur l’avenir de la RN88, qui réunit les services de l’Etat, les départements, les intercommunalités, les acteurs de la mobilité, économiques ou institutionnels et qui associe largement l’ensemble de la population pour se donner les moyens de faire un état des lieux partagé des enjeux et des besoins pour les aménagements à venir. »

Consultation de la Région Occitanie " Mobilité dans les territoires ruraux : la RN 88, un axe essentiel "

 

La position de Canopée - "La RN 88 en question et en débat " :

Canopée est invité, avec d'autres associations, à un atelier participatif dans le cadre de la concertation régionale « Mobilité dans les territoires ruraux : la RN88, un axe essentiel ».


Canopée n'a pas d'arguments positifs à apporter sur ce sujet. Toutes les études montrent la nécessité de se déplacer autrement pour ménager le climat et les dépenses des ménages. Nous ne pensons pas que cela soit compatible avec l’augmentation du trafic et les coûts engendrés par de telles infrastructures, au détriment d’investissements plus efficaces pour tenir nos engagements climatiques.

Certes, la RN 88 apportera :

  • de la rapidité dans les déplacements sur cet axe, voire des économies d’énergie en fluidifiant le trafic et en raccourcissant les distances.
  • un surcroît d’activité économique : en effet, nous nous déplaçons de plus en plus sur la journée, allant loin pour prendre l’air, même si c'est juste prendre sa voiture ou sa moto pour aller manger un aligot.

Mais aussi certainement :

  • augmentera le trafic (effet rebond classique, en sociologie des consommations d’énergie) et donc les consommations d’énergie et les rejets de gaz à effets de serre.
  • rendra nos objectifs pour 2030, 2050, demain, encore plus difficiles à atteindre pour maintenir la température sous les 2 degrés.

 

Et il est impossible de penser que, dans un même temps, pourrait se développer l’essor des véhicules ne fonctionnant pas aux énergies fossiles, ce qui serait nécessaire pour éviter les impacts d’une augmentation du trafic.

Ce ne sera pas possible. Autant du point du vue de la production d’énergie renouvelable, que de l'extraction des métaux nécessaires à la fabrication des véhicules électriques, que de la création de l’infrastructure des recharges. Les ménages auront-ils la capacité d'investir dans l'achat de ces véhicules ? On peut, à l'heure actuelle, en douter sérieusement.


Il est donc raisonnable, dans l’urgence de la crise climatique et énergétique, de parier sur la modération des déplacements individuels et de miser sur les alternatives : covoiturage pour le travail, utilisation du bus, du train, du vélo électrique, développement des pistes cyclables... L’intermodalité est ici nécessaire, cela même que la région souhaite développer par ailleurs, mais qui peine à prendre sa place.

Canopée12

 

Consultation de la Région Occitanie " Mobilité dans les territoires ruraux : la RN 88, un axe essentiel "

L'article de FranceInfo : " L''aménagement du territoire est-il le moteur de l'utilisation de la voiture ? "

L'article de Francetvinfo : " En Aveyron, une association explore des alternatives à la voiture "

L'article de Actu.fr : " La concertation régionale sur la RN88 a commencé "

L'article de La Depeche : " Tarn. RN88 : c’est parti pour plus d’un an de travaux "

Article publié par "Canopée" le 16/03/2022


 

Derniers articles - Nos Actions

Placez vos économies au soleil !

« Sud-Energia, transforme le soleil des Grands Causses et du Sud Aveyron »

« permettre à tous les citoyens, à travers une coopérative, de transformer une partie de ses économies en panneaux photovoltaïques posés sur les toitures de bâtiments communaux : salle des fêtes, mairie, école, gymnase, locaux techniques… »

Une forme d’investissement en circuit court en quelque sorte, destiné à profiter en priorité à l’économie locale : grâce aux revenus générés par la revente de l’électricité renouvelable produite.

Sud-Energia est une coopérative citoyenne, membre du réseau national « Energie Partagée » (proche d’Enercoop et de l’association nationale Négawatts).

« Il parait que l’Aveyron est déjà excédentaire dans sa production d’électricité. Pourquoi continuer à vouloir produire encore plus d’Energie ? »
C’est vrai pour l’électricité, mais pas pour l’énergie consommée dans son ensemble, incluant par exemple nos chauffages et nos déplacements. Or on sait que de gros efforts sont à faire sur ces deux postes qui consomment aujourd’hui énormément d’énergies fossiles, celles qui contribuent le plus au réchauffement climatique. Même si plus de production d’électricité d’origine renouvelable est indispensable à un scénario de sortie du fossile et du fissile, ce ne doit pas être la seule solution.

Elle doit venir en complément avec la remise en question de nos modes de vie énergivores. Avant même de penser à la sobriété énergétique, il faut nous questionner notre ébriété énergétique dans bien des domaines ! (La fameuse voiture électrique Tesla pèse plus d’une tonne pour transporter le plus souvent…moins de 100 kg !!)

 

Sud-Energia " le site Internet "

Sud-Energia " Le dossier de presse " (pdf)

Lancement de la Collecte pour le projet « Soleil des Grands Causses » (fichier PDF)

Article publié par "Canopée" le 13/12/2021


 

Pour protéger le vivant, mettons fin à l’agriculture chimique

« Secrets Toxiques - Pesticides »

Le 1er décembre 2020, un collectif d’association (Générations Futures, Campagne Glyphosate France, Nature & Progrès) a lancé la campagne citoyenne historique “Secrets Toxiques” pour exiger le retrait de pesticides dangereux ET remettre en question les méthodes d'évaluation des pesticides en France et en Europe.

Secrets toxiques lance une action en justice inédite pour demander le retrait immédiat de pesticides contenant des toxiques cachés aux utilisateurs.
Canopée, aux côtés d’autres structures, a adhéré à ce collectif mais nous pouvons tous et chacun agir !

Vous pouvez consulter le site de Secrets toxiques et signer la pétition !

Le Communiqué de Presse du 1 décembre 2020 (Pdf)

La Tribune de Reporterre " Pesticides pour protéger le vivant mettons fin a l'agriculture chimique "

Article publié par "Canopée" le 15/03/2021

 

 

Loi Climat et Résilience à l’Assemblée nationale et au Sénat

« Un climatomètre pour suivre les débats »

Le Réseau Action Climat met en ligne un outil permettant de suivre quotidiennement l’évolution de l’ambition climatique du projet de loi Climat et Résilience, le climatomètre !

Avec des niveaux situés actuellement entre 0 et 20 % sur 15 mesures structurantes, il sera actualisé tous les jours à 14 heures amendements votés à l’Assemblée nationale et au Sénat la veille, et ceci jusqu’au vote final du texte.

" Un climatometre pour suivre les débats sur la loi climat et resilience "

Réseau Action Climat le " climatometre.org " (suivi des débats)

Réseau Action Climat les " 15 mesures phares " (pdf)

Le Projet de Loi " lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets "

Article publié par "Canopée" le 12/03/2021

 

 

Transition Energétique et Climatique en Aubrac

« Comité de Pilotage et forum de restitution »

Le conseil syndical du SMAG du PNR de l'Aubrac a pris la décision d'engager l'élaboration d'un Plan de Transition Energétique et Climatique en Aubrac «PTECA» (démarche volontaire adaptée des "Plans Climat Air Energie Territoriaux «PCAET»").

L’élaboration du PTECA se construit en trois étapes :
  - Réalisation d’un diagnostic territorial,
  - Définition de la stratégie,
  - Réalisation du programme d’actions.

Les documents du 3ème Comité de Pilotage du 05/10/2020 :

- PTECA : " Compte rendu du 3ème comité de pilotage et forum de restitution " (fichier Pdf)

- PTECA : " Diagnostic du Programme de transition énergétique et climatique en Aubrac " (fichier Pdf)

Article publié par "Canopée" le 18/01/2021