« Echanges entre groupements  »

28 septembre 2013
Réseau Sortir du supermarché et les 10 groupements d’achat présents sur 20 recensés en Aveyron.
La plupart des groupements privilégient le Bio et le local.
Tous considèrent que l’adhésion à un groupement d’achat ne peut être seulement motivée par l’aspect financier même si c’est parfois le moteur de départ.

 Etre en groupement d’achat implique de repenser sa façon de consommer, de cuisiner et de s’organiser :

  • retour aux produits de base,
  • élimination du superflu,
  • actions militantes qui dénoncent les dérives de la grande consommation comme l’aberration du Bio industriel.

 

La solidarité et l’implication de chacun à l’intérieur du groupement est importante pour la pérennité du groupe, sinon, risque de lassitude pour ceux qui font toujours les tâches rébarbatives.
La nécessité et le plaisir de se réunir fréquemment pour des discussions de fond, ou passer un bon moment, ou échanger des recettes revient pour chaque groupe.
Ces échanges enrichissants ont permis à chacun de piquer des « bonnes idées » entendues ça et là et ont mis en lumière l’importance d’une communication régulière dans le réseau.

En conclusion, Il est apparu capital d’établir des liens entre nous, de garder le contact.

Le site de Sortir du supermarché va être remis en état et sera un outil formidable pour que nous devenions force de propositions et d’initiatives.
Mais il ne vivra vraiment que si tous les groupements jouent le jeu, le visitent et l’alimentent en communiquant évènements, réunions, idées, petites annonces, etc…
Cela permettrait aussi à plusieurs groupements de commander ensemble selon les opportunités…

 

Stands et tables rondes


Les stands : APABA, Café du Chiapas, les AMAP,  le CLCV …
Les producteurs et fournisseurs présents : Collectif d’Initiatives Rurales et Solidaires de Fondamente, Graines de Lou de Rignac, Marielle Sourie de la ferme d’Alègre à Marcillac pour le Panier Paysan, Paysans du Rance, AMAP des Boraldes…

La table ronde :

  • Consommer autrement, ça prend du temps ?
  • Le bio, c’est plus cher ?
  • On va au supermarché parce qu’on a pas le choix ?
  • Le bio et le local, c’est idéal ?


Un goûter gratuit a été servi vers 17 h grâce aux dons de certains  fournisseurs locaux : Le Panier Paysan à Nuces, Le Fournil du Truquet à St Cyprien, Graines de Lou à Rignac, Les vents sauvages, Francis et Maryse Roux du GAEC de la Nauq, Nathalie "Tomates cerises", Marielle "Roquefort", GAEC de Salet, …
Nous les remercions de tout cœur en espérant n’avoir oublié personne !

Conférence de Christian jacquiau

 

Une centaine de personnes ont eu le plaisir d’écouter Christian Jacquiau qui a rappelé l’historique des débuts de la grande distribution et comment elle a peu à peu contribué à la ruine des petits producteurs.
Il a fait ensuite le point aujourd’hui, montrant les liens étroits que la grande distribution entretient avec le pouvoir politique qui adapte les lois pour favoriser l‘enrichissement d’enseignes de plus en plus gourmandes qui ruinent la qualité des produits, abusent le consommateur et détruisent les emplois.
Une des solutions pour sortir de cette spirale destructrice  serait de respecter le prix de fabrication réel fixé par le producteur sans qu’il puisse être négocié par les centrales d’achat. Une autre serait de remettre de l’humain à l’intérieur du système en privilégiant les créations d’emplois au lieu de robotiser de plus en plus.

Pour aller plus loin et poursuivre la réflexion :

Le site de Christian Jacquiau : http://www.christian-jacquiau.fr/
Articles, réflexions, débats, hommages, et ses livres « Les coulisses de la grande distribution » et « Les coulisses du commerce équitable ».
A consulter également sur le site, un article de décembre 2010 sur Sortir du supermarché : http://www.christian-jacquiau.fr/sortir-du-supermarche-2-15187
et 6 vidéos « Supermarchés, non merci ! », qui est une interview en plusieurs séquences de Christian : http://www.christian-jacquiau.fr/supermercats-no-gracies-11522

C’est un apéro gratuit, toujours grâce aux dons des fournisseurs, qui a clôturé une  journée bien remplie !

La salle des fêtes a été mise gracieusement à notre disposition par la municipalité d’Onet le Château et un technicien est resté toute la journée avec nous.
Les boîtes de participation libre ont permis de rembourser les frais engagés et d’indemniser Christian Jacquiau que nous remercions très chaleureusement !

 

Copyright © 2013 – Canopee12

 

Derniers articles - Nos Actions

Placez vos économies au soleil !

« Sud-Energia, transforme le soleil des Grands Causses et du Sud Aveyron »

« permettre à tous les citoyens, à travers une coopérative, de transformer une partie de ses économies en panneaux photovoltaïques posés sur les toitures de bâtiments communaux : salle des fêtes, mairie, école, gymnase, locaux techniques… »

Une forme d’investissement en circuit court en quelque sorte, destiné à profiter en priorité à l’économie locale : grâce aux revenus générés par la revente de l’électricité renouvelable produite.

Sud-Energia est une coopérative citoyenne, membre du réseau national « Energie Partagée » (proche d’Enercoop et de l’association nationale Négawatts).

« Il parait que l’Aveyron est déjà excédentaire dans sa production d’électricité. Pourquoi continuer à vouloir produire encore plus d’Energie ? »
C’est vrai pour l’électricité, mais pas pour l’énergie consommée dans son ensemble, incluant par exemple nos chauffages et nos déplacements. Or on sait que de gros efforts sont à faire sur ces deux postes qui consomment aujourd’hui énormément d’énergies fossiles, celles qui contribuent le plus au réchauffement climatique. Même si plus de production d’électricité d’origine renouvelable est indispensable à un scénario de sortie du fossile et du fissile, ce ne doit pas être la seule solution.

Elle doit venir en complément avec la remise en question de nos modes de vie énergivores. Avant même de penser à la sobriété énergétique, il faut nous questionner notre ébriété énergétique dans bien des domaines ! (La fameuse voiture électrique Tesla pèse plus d’une tonne pour transporter le plus souvent…moins de 100 kg !!)

 

Sud-Energia " le site Internet "

Sud-Energia " Le dossier de presse " (pdf)

Lancement de la Collecte pour le projet « Soleil des Grands Causses » (fichier PDF)

Article publié par "Canopée" le 13/12/2021


 

Pour protéger le vivant, mettons fin à l’agriculture chimique

« Secrets Toxiques - Pesticides »

Le 1er décembre 2020, un collectif d’association (Générations Futures, Campagne Glyphosate France, Nature & Progrès) a lancé la campagne citoyenne historique “Secrets Toxiques” pour exiger le retrait de pesticides dangereux ET remettre en question les méthodes d'évaluation des pesticides en France et en Europe.

Secrets toxiques lance une action en justice inédite pour demander le retrait immédiat de pesticides contenant des toxiques cachés aux utilisateurs.
Canopée, aux côtés d’autres structures, a adhéré à ce collectif mais nous pouvons tous et chacun agir !

Vous pouvez consulter le site de Secrets toxiques et signer la pétition !

Le Communiqué de Presse du 1 décembre 2020 (Pdf)

La Tribune de Reporterre " Pesticides pour protéger le vivant mettons fin a l'agriculture chimique "

Article publié par "Canopée" le 15/03/2021

 

 

Loi Climat et Résilience à l’Assemblée nationale et au Sénat

« Un climatomètre pour suivre les débats »

Le Réseau Action Climat met en ligne un outil permettant de suivre quotidiennement l’évolution de l’ambition climatique du projet de loi Climat et Résilience, le climatomètre !

Avec des niveaux situés actuellement entre 0 et 20 % sur 15 mesures structurantes, il sera actualisé tous les jours à 14 heures amendements votés à l’Assemblée nationale et au Sénat la veille, et ceci jusqu’au vote final du texte.

" Un climatometre pour suivre les débats sur la loi climat et resilience "

Réseau Action Climat le " climatometre.org " (suivi des débats)

Réseau Action Climat les " 15 mesures phares " (pdf)

Le Projet de Loi " lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets "

Article publié par "Canopée" le 12/03/2021

 

 

Transition Energétique et Climatique en Aubrac

« Comité de Pilotage et forum de restitution »

Le conseil syndical du SMAG du PNR de l'Aubrac a pris la décision d'engager l'élaboration d'un Plan de Transition Energétique et Climatique en Aubrac «PTECA» (démarche volontaire adaptée des "Plans Climat Air Energie Territoriaux «PCAET»").

L’élaboration du PTECA se construit en trois étapes :
  - Réalisation d’un diagnostic territorial,
  - Définition de la stratégie,
  - Réalisation du programme d’actions.

Les documents du 3ème Comité de Pilotage du 05/10/2020 :

- PTECA : " Compte rendu du 3ème comité de pilotage et forum de restitution " (fichier Pdf)

- PTECA : " Diagnostic du Programme de transition énergétique et climatique en Aubrac " (fichier Pdf)

Article publié par "Canopée" le 18/01/2021