L’Association Canopée vous souhaite une année 2019 sereine.

La 2018 se termine en sortie de route, mode « gilets jaunes ».


Tollé derrière les 80 km/h, et explosion de colère sur les taxes sur le diesel…  « Si on s’attaque  à la voiture, on s’attaque à mes conditions de vie ! On taxe un système avec lequel je suis pieds et  poings liés! »
D’autres mécontents en ont profité pour venir grossir les rangs des gilets jaunes mais au fond, quel est le problème ?

Oui nous souffrons d’une démocratie très peu participative, d’une société trop inégalitaire, et il est fondamental de lutter pour la liberté et l’égalité mais aussi nous ne savons plus vivre sans une consommation excessive et sans pétrole….

Nous voilà donc piégés par le pétrole, qui, clé du progrès pendant des décennies, nous a amenés, grâce à la voiture et la maison individuelle, à nous isoler les uns des autres, à nous éloigner des lieux de nos activités et à détruire la notion de collectivité, et de solidarité.
 
Nous voilà incapables de penser vivre sans la voiture, le plus souvent seuls à notre volant, sur nos routes, certes pittoresques, pour aller travailler, faire les courses, toujours un peu plus loin et pour tout simplement avoir du lien social.

Les grandes métropoles n’ont pas ces soucis, même si elles en ont d’autres comme par exemple un degré de pollution très élevé. Les gens qui y vivent, peuvent facilement s’affranchir de la voiture, tous les services étant concentrés et disponibles. Toutefois, la question des banlieues rejoint en partie celle des campagnes, par leur éloignement des centres d’activité.

On peut imaginer une incompréhension entre les villes et les campagnes, augmentant le ressentiment que les décisions sont prises par des urbains totalement éloignés des lieux de vie des ruraux.

Mais c’est bien le pétrole qu’il va falloir rapidement (certainement dans la prochaine décennie), laisser sous terre, sinon la tempête sera bien autre que celle des « gilets jaunes ».


L’enjeu ne sera pas uniquement celui du pouvoir d’achat et de la nécessaire et indispensable justice sociale, sans laquelle toute mutation est impossible, inacceptable. Notre énorme défi, est d’inventer d’autres comportements, d’autres solidarités.
C’est une citoyenneté nouvelle qu’il nous faut inventer, un rapport aux autres et à notre environnement qu’il nous faut reconsidérer afin de nous libérer d’une emprise dramatique des énergies qui vont venir à manquer.

Là où il n’y a plus que de l’individualisme, permis par cette énergie qui coule à flot, et qui nous fait croire que l’on n’a plus besoin des autres, il va falloir se déplacer autrement, pour n’aborder que cet aspect de la transition qui fait débat.

La réponse viendra de la population et ce ne sera pas facile, tant la construction collective de projet ne fait pas partie de nos habitudes ! La transition écologique est bien un projet de société où les fondamentaux démocratiques sont à réinventer et à reprendre en main.

Cette question de la citoyenneté est une priorité pour notre association.


Canopée cette année, fera aussi de la question de la mobilité une priorité.
Concrètement, nous commençons l’année 2019 avec des objectifs précis.
Partager la voiture et autres solutions de mobilité :

  • La voiture devra s’alléger, son emprise sur la vie quotidienne diminuer et sa motorisation radicalement restreindre sa consommation de pétrole, voire modifier son énergie par une énergie propre.
  • Il faudra se rendre au boulot ensemble, et pas seul, les uns derrière les autres.
  • Des transports collectifs locaux devront être mis à disposition.
  • Il faudra faciliter l’utilisation des vélos électriques.
  • Il faudra également rapprocher les commerces, près de chez soi.
  • Et pour les déplacements lointains, utiliser le train.


Bref, repenser la mobilité dans ses aspects multiples …

Nous souhaitons qu'en 2019, ces initiatives fassent tache d'huile, se répandent !
Soyons nombreux à repenser notre société !
 

Article publié par "Canopée" le 10/02/2019

    

Derniers articles - Nos Actions

Placez vos économies au soleil !

« Sud-Energia, transforme le soleil des Grands Causses et du Sud Aveyron »

« permettre à tous les citoyens, à travers une coopérative, de transformer une partie de ses économies en panneaux photovoltaïques posés sur les toitures de bâtiments communaux : salle des fêtes, mairie, école, gymnase, locaux techniques… »

Une forme d’investissement en circuit court en quelque sorte, destiné à profiter en priorité à l’économie locale : grâce aux revenus générés par la revente de l’électricité renouvelable produite.

Sud-Energia est une coopérative citoyenne, membre du réseau national « Energie Partagée » (proche d’Enercoop et de l’association nationale Négawatts).

« Il parait que l’Aveyron est déjà excédentaire dans sa production d’électricité. Pourquoi continuer à vouloir produire encore plus d’Energie ? »
C’est vrai pour l’électricité, mais pas pour l’énergie consommée dans son ensemble, incluant par exemple nos chauffages et nos déplacements. Or on sait que de gros efforts sont à faire sur ces deux postes qui consomment aujourd’hui énormément d’énergies fossiles, celles qui contribuent le plus au réchauffement climatique. Même si plus de production d’électricité d’origine renouvelable est indispensable à un scénario de sortie du fossile et du fissile, ce ne doit pas être la seule solution.

Elle doit venir en complément avec la remise en question de nos modes de vie énergivores. Avant même de penser à la sobriété énergétique, il faut nous questionner notre ébriété énergétique dans bien des domaines ! (La fameuse voiture électrique Tesla pèse plus d’une tonne pour transporter le plus souvent…moins de 100 kg !!)

 

Sud-Energia " le site Internet "

Sud-Energia " Le dossier de presse " (pdf)

Lancement de la Collecte pour le projet « Soleil des Grands Causses » (fichier PDF)

Article publié par "Canopée" le 13/12/2021


 

Pour protéger le vivant, mettons fin à l’agriculture chimique

« Secrets Toxiques - Pesticides »

Le 1er décembre 2020, un collectif d’association (Générations Futures, Campagne Glyphosate France, Nature & Progrès) a lancé la campagne citoyenne historique “Secrets Toxiques” pour exiger le retrait de pesticides dangereux ET remettre en question les méthodes d'évaluation des pesticides en France et en Europe.

Secrets toxiques lance une action en justice inédite pour demander le retrait immédiat de pesticides contenant des toxiques cachés aux utilisateurs.
Canopée, aux côtés d’autres structures, a adhéré à ce collectif mais nous pouvons tous et chacun agir !

Vous pouvez consulter le site de Secrets toxiques et signer la pétition !

Le Communiqué de Presse du 1 décembre 2020 (Pdf)

La Tribune de Reporterre " Pesticides pour protéger le vivant mettons fin a l'agriculture chimique "

Article publié par "Canopée" le 15/03/2021

 

 

Loi Climat et Résilience à l’Assemblée nationale et au Sénat

« Un climatomètre pour suivre les débats »

Le Réseau Action Climat met en ligne un outil permettant de suivre quotidiennement l’évolution de l’ambition climatique du projet de loi Climat et Résilience, le climatomètre !

Avec des niveaux situés actuellement entre 0 et 20 % sur 15 mesures structurantes, il sera actualisé tous les jours à 14 heures amendements votés à l’Assemblée nationale et au Sénat la veille, et ceci jusqu’au vote final du texte.

" Un climatometre pour suivre les débats sur la loi climat et resilience "

Réseau Action Climat le " climatometre.org " (suivi des débats)

Réseau Action Climat les " 15 mesures phares " (pdf)

Le Projet de Loi " lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets "

Article publié par "Canopée" le 12/03/2021

 

 

Transition Energétique et Climatique en Aubrac

« Comité de Pilotage et forum de restitution »

Le conseil syndical du SMAG du PNR de l'Aubrac a pris la décision d'engager l'élaboration d'un Plan de Transition Energétique et Climatique en Aubrac «PTECA» (démarche volontaire adaptée des "Plans Climat Air Energie Territoriaux «PCAET»").

L’élaboration du PTECA se construit en trois étapes :
  - Réalisation d’un diagnostic territorial,
  - Définition de la stratégie,
  - Réalisation du programme d’actions.

Les documents du 3ème Comité de Pilotage du 05/10/2020 :

- PTECA : " Compte rendu du 3ème comité de pilotage et forum de restitution " (fichier Pdf)

- PTECA : " Diagnostic du Programme de transition énergétique et climatique en Aubrac " (fichier Pdf)

Article publié par "Canopée" le 18/01/2021