L’agriculture en 2035 sur les aires urbaines de ville moyenne d’Occitanie.

Si l’agriculture et son aval immédiat (industries agro-alimentaires, commerce de gros...) représentent des secteurs importants de l’économie des agglomérations de taille moyenne, peu d’entre elles ont engagé des analyses prospectives dans ce domaine alors que l’agriculture occupe souvent la majorité de leur espace. Canopée a participé à certains de ces ateliers. Nous vous présentons ci-dessous la trame des séminaires organisés, les communes concernées et quelques éléments de la synthèse de cette réflexion, toujours en cours

Comme au niveau régional, le développement de l’agriculture dans ces espaces de ville moyenne s’appuie à  la fois sur la valorisation locale, nationale et internationale de produits de caractère et de masse. Des filières de production à vocation exportatrice y côtoient des dynamiques de développements de circuits courts portés par les producteurs eux-mêmes et parfois accompagnés par des collectivités. Ici comme ailleurs la volonté de rapprocher agriculture et consommateurs se manifeste d’autant plus que l’échelle de la ville moyenne est souvent idéalisée comme celle de la ville à taille humaine qui garde des liens forts avec son territoire environnant
 

La DRAAF Occitanie (Direction régionale de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt) accompagnée de trois Directions départementales des territoires a donc souhaité lancer une démarche prospective agricole sur trois territoires de ville moyenne : Albi, Montauban/Castelsarrasin/Moissac et Rodez.
L’objectif est de proposer aux acteurs locaux du territoire des outils prospectifs permettant d’élaborer les chemins possibles d’évolution et la place de l’agriculture déclinée sous l’angle économique, social et environnemental :

  • quelles seront les activités agricoles dans ces aires urbaines en 2035 ?
  • l’ancrage de l’agriculture sur ces territoires ?
  • les circuits de valorisation ?

Cette démarche prospective a vocation à rassembler tant les acteurs institutionnels que les professionnels ou la société civile autour d’une réflexion partagée sur l’avenir de l’agriculture. Quatre ateliers locaux de fabrique prospective par territoire d’étude permettront aux participants de dégager cette vision commune.

Documents à consulter :

La synthèse du séminaire d'Albi, novembre 2017  Télécharger le document

La synthèse des ateliers de Rodez, mai 2017 Télécharger le document

 

Derniers articles - Nos Actions

CHANTIER PARTICIPATIF

TERRE ET COULEURS

Le chantier a pour thème les enduits de finition en terre et les peintures écologiques. Il sera encadré par un professionnel. Les participants seront logés et nourris.  Besoin : quatre personnes stagiaires pour la semaine du 23 au 27 avril 2018 sur la commune de Rodelle (arrondissement de Rodez, canton de Bozouls).

Renseignements et inscriptions : Patricia Lacombe, par téléphone au 06 71 34 60 41 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

AVENIR DE L'AGRICULTURE

L’agriculture en 2035 sur les aires urbaines de ville moyenne d’Occitanie.

Si l’agriculture et son aval immédiat (industries agro-alimentaires, commerce de gros...) représentent des secteurs importants de l’économie des agglomérations de taille moyenne, peu d’entre elles ont engagé des analyses prospectives dans ce domaine alors que l’agriculture occupe souvent la majorité de leur espace. Canopée a participé à certains de ces ateliers. Nous vous présentons ci-dessous la trame des séminaires organisés, les communes concernées et quelques éléments de la synthèse de cette réflexion, toujours en cours

Lire la suite...

NOTRE-DAME-DES-LANDES

Abandon de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : ou l’art de décider…


Dans l’exercice du pouvoir, il faut convenir que sur ce dossier, les gouvernements précédents se sont enlisés dans les zones humides du bocage Nantais. En revanche, il n’aura fallu que huit mois à Emmanuel MACRON et à son gouvernement pour appréhender la complexité de ce dossier, sortir de l’ornière et trancher.
L’association Canopée salue ici leur courage et accueille cette décision avec une joie et un soulagement immenses.

Lire la suite...

CLIMAT 2020

2018, année cruciale pour sauver le climat 

« Nous ne pouvons pas rester sans agir. Aujourd’hui, l’esprit se révolte contre le sort qui est promis à l’homme. Nous n’acceptons pas que l’humanité se dirige, sans réagir, vers le chaos climatique »

Pour faire adopter un traité européen finançant la transition énergétique, rejoignez-nous !

Lire la suite...